Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Situation pré-insurectionnelle... Préparez-vous !

par Théo 2 Avril 2016, 12:56

Bonjour.

Je reste un grand optimiste... Ayant pourtant traversé quelques coins de notre "joli" monde où l'optimisme le plus ardent aurait pu s'éteindre. Mais aujourd'hui, contre toute attente, c'est chez moi, en France, que je vois la situation devenir intenable !

Intenable socialement, intenable économiquement (je parle de l'économie du quotidien pas de celle des banquiers et des traders..), intenable à l'école, à l'hôpital, pour nos agriculteurs, pour nos vieux, pour nos jeunes, pour les ouvriers... La liste est longue, trop longue !

Nous le sentons tous, inconsciemment ou après de longues analyses... le point de rupture est proche.

Situation pré-insurectionnelle... Préparez-vous !

En regardant les images des affrontements entre les manifestants et la police durant la manif contre la loi travail (qui regroupait en fait bien plus de revendications) j'ai cru un instant que les forces de l'ordre allaient poser leurs boucliers et leurs casques pour finir par rejoindre les revendications des citoyens qui étaient en face d'eux.

Je crois profondément que les forces de l'ordre (police et gendarmerie) ressentent parfaitement le malaise grandissant qui s'est emparé de la société toute entière... un jour ou l'autre, ils ne pourront plus faire autrement que de rallier la cause qui est finalement la leur !

Utopie ou prévision, chacun me jugera comme il l'entend... Mais, si ce jour arrive, préparez-vous à vivre une période de grands troubles car il sera alors très difficile de faire la différence entre des revendications légitimes et des profiteurs-pilleurs qui se glisseront dans la brèche laissée vacante par la force publique.

Juste pour information... ce phénomène s'est déjà produit.. en Italie, en 2013 (voir la vidéo ci dessous).

Ce jour là, la problématique de l'auto-défense et de la protection de votre famille deviendra un sujet brulant. De cette période chaotique naitra forcément une grande avancée sociale par la remise à plat de notre système dit "démocratique" qui est à bout de souffle... Mais entre temps il faudra tenir !

Et c'est en ville que la situation sera surement la plus dure.

L'article "autonomie au jardin" ne parle pas d'autre chose... d'un retour salutaire à la terre, à la campagne.. Tant qu'il en est encore temps.

Une solution de repli stratégique pour ceux qui ne voudront pas participer à la lutte "les armes à la main". Si votre choix est de combattre physiquement, votre place est en ville (et je n'exprime ici aucun jugement) mais si votre choix est de tenir le plus longtemps possible, de protéger vos enfants, de nourrir votre famille en période de crise... Vous savez ce que vous devez faire et l'horloge s'est accélérée depuis quelques jours...

Il est plus qu'évident que l'ombre du CPE plane sur le mouvement actuel et le gouvernement en est parfaitement conscient... Mais la situation est bien pire aujourd’hui et la réaction sera d'autant plus forte pour tenter de contenir cet élan... Nous allons donc vers plus de violences, plus de répressions, vers une escalade des deux côtés qui finira soit dans un bain de sang (utilisation d'armes létales par les manifestants et réplique de légitime défense par la police), soit dans un mouvement de réconciliation entre les citoyens et la force publique.. si cette dernière option l'emporte, le pouvoir en place, quel qu'il soit, n'y survivra pas.

C'est cette période critique de vacance du pouvoir, de vide institutionnel qui sera sans nul doute la plus délicate à gérer d'un point de vue individuel.

Situation pré-insurectionnelle... Préparez-vous !

Voici un court extrais du discours de Frédéric Lordon après la manifestation du 1 avril :

Au point où nous en sommes, il faut être épais pour ne pas voir qu’il en va dans les mouvements sociaux actuels de bien plus qu’une loi et ses barèmes d’indemnités.

Mais l’épaisseur, en tout cas en ce sens, c’est bien ce qui manque le moins à ceux qui nous gouvernent et à leurs commentateurs embarqués. Aussi tout ce petit monde continue-t-il de s’agiter comme un théâtre d’ombres, et à jouer une comédie chaque jour plus absurde, les uns affairés à peser au trébuchet leurs concessions cosmétiques, les autres leurs gains dérisoires, les troisièmes à faire l’éloge du raisonnable ou à préparer gravement « la primaire ». Et tous se demandent quelle est la meilleure couleur pour repeindre la clôture du jardinet qu’ils continuent d’entretenir sur les flancs du volcan déjà secoué de grondements.

Je vous souhaite à tous de prendre les bonnes décisions, pensez-y, ne remettez pas à demain votre préparation, établissez vos priorités... Prenez soin de vous et de ceux que vous aimez.

Mise à jour 10 mai 2016 : Cette fois ci on y est !

Situation pré-insurectionnelle... Préparez-vous !

Le calendrier est parfois surprenant.. En ce jour anniversaire de l'accession au pouvoir de François Mitterrand, le 10 mai 1981... Nous voici, 35 ans plus tard, avec l'autre François et son gouvernement qui passe en force avec l’utilisation de l’article 49 alinéa 3 de la constitution et qui, du même coup, va relancer la mobilisation dans la rue de milliers, centaine de milliers.. voire millions de gens qui en ont plein le dos de l'anti-démocratie qui se profile (ou qui est déjà installée... cela dépend du degré d'optimisme de chacun).

En vrac : Plus de vote des représentants du peuple (même s'il faut mettre un bon paquet de guillemets à cette définition des députés et des sénateurs), état d'urgence prolongé, violence (des deux côtés) qui s'aggrave chaque jour, climat délétère (dû à l'individualisme forcené de notre société), tension palpable au travail, dans les administrations, entre les citoyens, dans les rues, dans nos villes, économie sous perfusion, dette abyssale, décérébration massive et organisée de la jeunesse (et de certains adultes) par des programmes ineptes à la télévision, attaques des acquis sociaux pour un capitalisme débridé et autoritaire, perte d'autonomie des citoyens sans précédent (elle aussi organisée) au bénéfice de grandes compagnies mondialisée... Un cocktail explosif!

Ne soyons pas dupe.. les mêmes causes produisent les mêmes effets à travers les âges, nous n'avons pas gommé 150 000 ans de sauvagerie en 1000 ans de "civilisation"... Restons lucides et vigilants, la fin de cette histoire approche à grand pas, vous le sentez, nous le sentons tous.

Il est temps de se préparer à un changement radical de paradigme, préparez vous à être hors de ce système mourant, éloignez vous des villes qui vont devenir le théâtre de nombreuses violences, si vous ne le faites pas pour vous, faites le pour ceux que vous aimez... Je crois sincèrement que nous sommes très proche d'un situation insurrectionnelle.

Je suis un incorrigible optimiste (qui se soigne). J'espère vraiment me tromper. Je serai le premier ravi dans ce cas...Mais le pire est parfois certain !

Situation pré-insurectionnelle... Préparez-vous !

Le seul conseil que je puises vous donner (mais qui suis-je pour donner des conseils en fait !) serait : N'attendez rien d'un hypothétique sauveur, sortez de l'attitude religieuse de celui qui attend le messie... Vous êtes votre propre sauveur.. AUTONOMISEZ-VOUS !

commentaires

tente marechal 11/09/2016 22:43

ton dessin est une parfaite synthèse , et les 1ère manifestations policière arrive dans la rue .........

JM 08/04/2016 09:36

bonjour Théo ,

ton dessin est une parfaite synthèse , et les 1ère manifestations policière arrive dans la rue .........

Barnabé 04/04/2016 08:58

Salut je viens de lire ton article et j'ai plus ou moins le même sentiment que toi et depuis 3-4 mois je pense que on va vers une rupture de la normalité sous les 10 années à venir,j'ai commencé à m'y préparer mais étant l'aîné d'une famille de 4 enfants et mineur,je ne sais pas trop comment aborder la question avec mes parents et avec ma famille proche.A tu des conseils à me donner?Continue comme ça vous faites du super boulot

DUKE 07/04/2016 06:57

Le bonjour de l'Ile de La Réunion.
Et content de te voir de retour Théo...
Impression partagée. Je ne me sens pas prêt (j'essaie d'aller à l'essentiel...) mais je suis déjà un peu plus "aware" que la majorité de mon entourage et je me dis que c'est déjà ça.
Je ne pense pas que j'aurai le temps de réaliser mon rêve d'autonomie et mon temps de présence sur l'ile ne m'a pas permis de tisser des liens suffisamment forts pour trouver un écho à ma manière de penser ou de vivre. Pas faute d'y avoir mis du mien mais pas mal de mes prédécesseurs "zoreilles" ont fait du dégâts question relations humaines ! Faut ramer fort pour se faire accepter si on veut taper dans le vrai et l'authentique. Tant pis, je creuse encore...
On fera front un peu à l'arrache. Il y a ma femme et ma fille , c'est déjà ça là aussi...
Et puis certains évènements provoqueront probablement aussi le réveil d'autres consciences. Il n'est jamais trop tard.
Allez. J'y retourne.
Bien à toi.
Pat Duke
PS: J'ai lu en partie l'article qui t'avais été consacré dans un magazine féminin et fut surpris de découvrir le lieu où vous aviez fait du canoë. Je me suis moi même baladé dans ces contrées durant presque 10 ans et j'ai de bons souvenirs de pagayage nocturnes et autres feux de camps sur les bords de la Charente...
PS2: As tu vu le film de Tom Shadyack "I am" ? En ces temps d'optimismes contrariés, il fait bon de se laisser aller et porter par ce style de déroulage de pellicule.
PS3: Je suppose que tu es abonné à "Là bas si j'y suis " ?

Theo / ARTS 04/04/2016 11:17

Bonjour Barnabé. Merci pour ton commentaire sur le site. Ta problématique avec tes parents et ta famille est malheureusement très commune... Comment parler à ceux qui nous entourent de la situation, du sentiment que nous en avons.. sans les faire flipper ou les faire s'interroger sur notre santé mentale... Je trouve que ta prise de conscience est très encourageante (tu es mineur... adolescent j'imagine ?... or les ados que je vois autour de moi sont loin de ce genre de préoccupations et sont plus "abrutis" par la télé ou les réseaux sociaux que concernés par notre avenir proche). Pour leur en parler il faut y aller en douceur... Même si tu as plutot envie de leur rentrer dedans, de les secouer.. ça ne marchera pas (fais moi confiance j'ai essayé avec ma propre famille..). Il faut y aller par étape en prenant des exemples concrets dans leur vie, des exemples qu'ils peuvent expériementer au quotidien (avoir quelques bouteilles d'eau chez vous en cas de rupture d'approvisionnement), prendre des exemples proches (pas à l'autre bout du monde... ce qui concerne généralement que très peu finalement !)... la tempête Xinthia plutot que l'ouragan katerina ! Je me suis servi de la tempête de 1999 pour expliquer à mes proches pourquoi ils fallait se préparer un minimum (mon village est resté 21 jours sans électricité.... là c'était concret !!!). N'hésites pas à revenir vers moi pour d'autres questions... c'est encourageant de découvrir des jeunes concernés... la vraie Politique, aujourd'hui... c'est ça ! (au fait dans quelle région habites-tu ? quelles sont les problématiques climatiques près de chez toi ? les sites industriels potentiellement dangereux ?... toutes ces questions peuvent aider à conscientiser tes proches...). A bientôt

Haut de page