Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'amadou, un champignon aux vertus étonnantes.

4 Novembre 2012, 12:01 amadou amadouvier faire du feu stage de survie techniques de survie

Desiderata « Choses désirées, dont on regrette l'absence »

Théo / ARTS

L'amadou, un champignon aux vertus étonnantes.

Bonjour,

aujourd'hui un article sur le champignon amadouvier (de son nom scientifique Fomes fomentarius). C'est un parasite des arbres feuillus (surtout le hêtre) et dont on tire l'amadou (allume feu connu depuis la nuit des temps).

Durant vos balades en forêt, levez la tête lorsque vous voyez un arbre mort sur pied, parfois, le long du tronc, vous verrez de larges coupoles marrons (dessous) et blanches (dessus) accrochées à l'écorce : C'est le champignon amadouvier.

Reste à le récolter (ce qui n'est pas toujours facile si le champignon a poussé dans les hauteurs d'un arbre encore debout). La technique que j'emploie pour récolter, en hauteur, le champignon : J'utilise un couteau à lame fine (type Cold Steel Bushman ou une machette) fixé au bout d'un long bâton pour aller décrocher l'amadouvier.

Une fois le champignon en votre possession, il faut le débiter en tranches fines et le faire sécher. Lorsque les lamelles seront bien sèches vous pouvez les "battre" à l'aide d'un maillet de bois (ou même un bâton assez large) afin d'écraser et d'étirer les fibres du champignon.

Une fois l'amadouvier découpé en fines tranches et séché, il sert d'allume feu (ou de pansement). C'est sa texture fibreuse qui permet à la braise de "s'accrocher" et de perdurer assez longtemps.

Une fois l'amadouvier découpé en fines tranches et séché, il sert d'allume feu (ou de pansement). C'est sa texture fibreuse qui permet à la braise de "s'accrocher" et de perdurer assez longtemps.

Bien que sur internet on trouve de nombreuses recettes (solutions de salpêtre ou de poudre noire) pour augmenter le pouvoir d'ignition de l'amadou, j'utilise le champignon tel quel, sans bidouille chimique, et je n'ai jamais eu de difficulté à produire une braise (voir vidéo).

Maintenant votre amadou est prêt à recevoir une étincelle (tige ferrocérium, silex et briquet en fer...). La braise ainsi créée devra être placée dans un réceptacle d'herbes très sèches (ou tout autre allume feu fin et aéré comme des fibres d'écorces) afin de produire des flammes et démarrer votre feu (même technique que pour la braise créée par friction).

L'amadou, un champignon aux vertus étonnantes.

Depuis le Ve siècle avant JC, on connait les vertus cicatrisantes et hémostatiques (qui arrête les saignements) de l'amadouvier. On peut donc, en cas de blessures, se faire des pansements d'amadou (en fines tranches) afin d'arrêter l'écoulement de sang. Il faut réserver l'usage de l'amadou comme pansement hémostatique aux saignements légers. Pour les blessures plus graves il faut l'intervention d'un spécialiste ou au moins une formation de premiers secours (compression, sutures...)

Rappel important, pour être utilisable, l'amadou doit toujours être conservé au sec. Un sachet à fermeture par zip avec quelques tranches d'amadou au fond du sac et vous voilà prêt.

Le plus gros amadou que j'ai trouvé à ce jour, plus de 50 cm de circonférence. De quoi faire du feu pendant de nombreux stages.

Le plus gros amadou que j'ai trouvé à ce jour, plus de 50 cm de circonférence. De quoi faire du feu pendant de nombreux stages.

commentaires

check here 10/08/2017 17:39

hmmm, it's strange

Anar 08/06/2016 03:13

Bonjour. Après quelques recherches, il me semble que le "vrai" et le faux amadouvier peuvent donner l'amadou. Mais est-ce qu'il n'y a réellement que quelques espèces précises disponibles? Cette usage est-il plutôt dû à la structure du champignon et non à son espèce? Quid d'une éventuelle toxicité pour d'autres espèces?

Laure 27/09/2015 13:10

Bonjour, je viens de trouver 2 amadou l'un est sec je l'ai cueilli ou plutôt arraché mais l'autre a sa surface inférieur toute humide: A quel moment faut t'il le récolté? merci pour votre conseil.
(je l'utilise avec de la marcassite pour allumer du feu)

attilamarcel 12/04/2014 11:08

Bonjour à vous, y'a t'il une partie de l'amadouvier à garder en priorité pour une meilleure prise aux étincelles. Le champignon est constitué de plusieurs couches: compactes, fibreuses, certaines qui ressemblent à du liège....? Ou bien simplement le coupez vous en lamelles fines dans le sens de l'épaisseur ?

Théo/ARTS 12/04/2014 13:58

bonjour, en effet il n'y a qu'une partie de l'amadouvier à garder pour capter les étincelles. C'est la partie duveteuse située entre l'écorce (blanche et dure) et les spores en tubes situés en dessous. Attention lors du découpage de ce champignon, la peau étant très dure la lame peut facilement rippée et vous entamer la main. Gants et position du couteau en sécurité (de l'amadouvier vers l’extérieur, jamais vers vous.). Merci et à bientôt.

Didier76 02/01/2014 01:00

50 cm ...veinard !
Je n'en ai plus actuellement et je n'en trouve plus depuis un moment - Question de temps !
Perso, j'ai toujours éliminé la partie fibreuse pour n'utiliser que le reste - Apparemment j'ai tort !
Cdlt

Alain 01/12/2013 19:57

au briquet silex s'il n'est pas traité c'est rock&roll quand même....
au firesteel ça le fait facilement en revanche...
merci à toi ,
Alain

Théo 01/12/2013 20:50

J'ai réussi il y a peu de temps avec un briquet acier percuté sur un silex et un bout d'amadou (non traité) mais très fin. Avec une marcassite j'attends toujours mon premier succès !!!

Haut de page