Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La survie, c'est le pied !

par Théo 4 Octobre 2012, 10:32 pieds chaussures guêtres marche survie

Festina lente « Hâte-toi lentement !»

Théo / ARTS

La survie, c'est le pied !

Bonjour.

Le titre de cet article ne doit pas s'entendre au sens figuré du terme mais bien dans son sens propre.

Le pied comporte vingt-huit os, plus de trente articulations et de nombreux ligaments, nerfs et vaisseaux sanguins, une machine complexe et fragile.

Une situation de survie est très souvent un moment dans lequel vous avez besoin de vous déplacer et vos premiers outils de déplacement sont vos pieds. Si vous avez mal aux pieds ou même si vous n'avez qu'une simple ampoule vous n'irez pas bien loin, si vous avez froid aux pieds, vous ne penserez plus qu'à ça, si vous avez une fracture ou une déchirure vous ne ferez même pas quelques mètres sans aide. Vos pieds doivent être en forme et vous devriez penser à les renforcer le plus possible.

Le corollaire de ce qui vient d'être dit, c'est que, pour protéger efficacement vos pieds, il vous faut de bonnes chaussures. C'est certainement l'investissement le plus important que vous aurez à faire, les bonnes chaussures coûtent cher.

Après plusieurs essais de chaussures de "rando" (Asolo, Lafuma, Aigle...), j'ai opté pour des chaussures de marque "Irish Setter modèle Wingshooter" (voir la photo) tout en cuir c'est un modèle prévu pour la chasse. Je les ai acheté en 2010, j'ai marché des kilomètres sur tous les terrains possibles (plaines, forêts, montagnes ou même volcan) j'ai traversé des ruisseaux et des gués (les pieds au sec), je les ai même porté en ville. Je les entretiens après chaque sortie (lavage à l'eau puis graissage à l'huile de sabot de bœuf). Pour mieux protéger mes chaussures je porte des guêtres en coton (Le Chameau) que j'ai enduit de cire résinée pour les rendre imperméables et plus résistantes à l'abrasion (tout en gardant la réspirabilité du coton - voir photo).

Bottes de chasse Irish Setter modèle Wingshooter après 3 années d'ulisation.
Bottes de chasse Irish Setter modèle Wingshooter après 3 années d'ulisation.

Bottes de chasse Irish Setter modèle Wingshooter après 3 années d'ulisation.

Voici quelques astuces pour prendre soin de vos pieds :

- Pendant les pauses, enlever vos chaussures et vos chaussettes.

- Inspectez vos pieds à la recherche de zones d’irritations ou de rougeurs qui sont les premiers signes d’apparition des ampoules.

- Agissez dès que vous avez une sensation de début d’ampoule. Les ampoules se développent à cause du frottement. Parfois le problème est très simple à régler comme desserrer légèrement ses lacets ou changer vos chaussettes.

- Gardez vos pieds secs. Cela est parfois difficile comme dans le cas d’intempéries ou de traversées de rivières. Mais, il vaut mieux enlever ses chaussures pour traverser une rivière que de marcher plusieurs heures avec les pieds mouillés.

- Si vos chaussettes sont humides, changez-les pour une paire sèche. Il faut toujours prendre une ou plusieurs paires de rechange. Vous pouvez faire sécher la paire humide sur votre sac à dos si le temps le permet ou les glisser sous votre veste au niveau des épaules s’il pleut. Pour des randonnées de plusieurs jours, faites sécher du mieux possible vos chaussures et vos chaussettes pendant la nuit .

- Gardez vos pieds, vos chaussettes et vos chaussures propres. Toutes les saletés augmentent les frottements et donc le risque d’ampoules mas il vaut tout de même mieux des chaussettes sèches et sales que mouillées et propres.

Après une journée de marche, arrivé au campement, pensez à vous masser les pieds ou même à vous faire un bain de pied (eau froide et quelques plantes comme le romarin si vous en avez dans votre sac). Je sais Bear Grills ne se fait pas de bain de pieds le soir... et bien il devrait, en buvant sa tisane ! (voir article sur les remèdes naturelles de survie).

La survie, c'est le pied !

Pour l'hiver (et les demies-saisons) il y a aussi les SOREL CARIBOU WOOL Waterproof.

Voir le test en vidéo :

Pierre Veilletet, écrivain bordelais disparu en 2013, nous a laissé un texte magnifique sur "La bonne chaussure" en voici quelques extraits (tiré de "Querencia et autres lieux sûrs" aux éditions arléa.)

" Par semelle interposée, la chaussure est notre premier contact avec le réel. Notre appréhension de l'écorce terrestre et des énergies qui s'y manifestent dépend d'elle. La chaussure doit être élue avec le même soin qu'un instrument de mesure magnétique de haute précision.

() En revanche, nul ne saurait transiger sur la robustesse - ce qui suppose, au minimum, du cousu main. La qualité de bonne chaussure, donc la précision de l'instrument, n'apparaît, en effet, qu'à l'usage, après une longue période probatoire. Il faut compter avec la résistance initiale du pied, à la cohabitation, son assentiment progressif aux supplices qu'il endure, avec le jeu des coutures et la souplesse du cuir, l'aptitude à prendre le pli. Il faut compter avec l'usure, avec le style de l'usure, qui sont déterminants pour l'avenir.

Une chaussure digne de ce nom n'entre dans la carrière que lorsqu'une quelconque savate du même âge est déjà condamnée à la poubelle. Elle doit être faite pour remplir sa fonction médiumnique : reconnaitre la bonne direction, faire jaillir des pensées sous ses talons comme des étincelles. Alors on peut s'y fier. Alors, elle n'est pas moins précieuse à son propriétaire qu'au Petit Poucet les bottes de sept lieux."

Trouvé sur www.survie-et-survivalisme.com :

Lorsque vous demandez à la plupart des gens les choses nécessaires à leur survie,
ce n’est pas la première ou la deuxième chose qui leur vient à l’esprit.
Mais avoir des bottes de randonnée ou très confortables, des chaussures fonctionnelles, sera absolument crucial.
Vous pouvez très bien vous retrouver dans une situation où vous et votre famille deviez marcher longtemps sur toutes sortes de terrains.
Alors dans quelle mesure pensez-vous que vous utiliserez vos hauts talons ?
Vous prendrez des chaussures avec lesquelles vous vous sentirez à l’aise pour marcher pendant des heures, si nécessaire.
Vous voudrez aussi des chaussures qui durent longtemps, parce que quand l’économie s’effondre vraiment, vous ne pourrez plus
en acheter.

commentaires

Fr0 20/07/2014 23:07

le rangers de l'armée en cuir épais se faisaient au pied si bien qu'on avait l'impression de porter des chaussons, très efficaces en campagne, la tige haute protège et surtout ne laisse rien entrer, contrairement aux brodequins. Excellent maintient de la cheville, résiste même à un coup de machette qui dérape. Une des meilleures chaussures
Inconvénient : le froid en hiver et le confort de la semelle à la longue.

microneedle roller before after 25/06/2014 10:06

Irish Setter wing shooter model will be very good for those who go for adventure tourisms frequently. It helps our foot from certain occasions such as fractures, poisonous insect bites etc. Thanks for sharing more details about Irish Setter wing shooter.

Didier76 02/01/2014 00:37

Ne jamais se laver les pieds la veille d'une marche est pourtant ce que l'on m'a enseigné en école militaire afin d’éviter de ramollir la plante des pieds - Ceci dit ce principe ne doit pas rester une règle figée, intangible et ce sont les circonstances qui commandent ce qui doit être ou pas fait - Ce qui est par contre une évidence, c'est que l’entretien des pieds, les soins et la qualité des chaussures sont des éléments a traiter prioritairement et avec la plus grande attention - Le marcheur qui néglige cela est généralement vite rattrapé par la réalité et prend le risque de voir le plaisir de sa sortie se transformer en enfer.
Pour en revenir à la marque de chaussure présenté ici, je n'ai pas souvenir d'en avoir vu une fois que ce soit en magasins spécialisés ou pas ?
A retenir pour voir à l'occasion
Cdlt

AIMEDIEU 02/01/2014 04:08

Mes propres souvenirs militaires confirment les vôtres. Et, puisque passé par école éponyme... question : y auriez-vous appris pourquoi, alors que trouver chaussure à son pieds parmi les produits commerciaux est une telle gageure, les rangers dont étaient dotés les hommes du rang semblaient si bien convenir à tout un chacun (en tout cas celles des décennies 60-70) dont, une fois "cassées", je n'ai jamais entendu un seul de mes compagnons biffins se plaindre, même au retour de "marche commando" de trois jours et trois nuits ? La rigidité de la semelle, qu'on retrouve dans les Grafton de Church's et plus encore les brodequins montagne, serait-elle le secret ? Et, question subsidiaire, pourquoi, à l'inverse, la règle semble être devenue aujourd'hui de laisser au personnel (en gendarmerie au moins) le choix de son équipement ?

AIMEDIEU 09/12/2013 03:14

J'aimerais que ce soit si simple. Pour avoir eu les plus grandes difficultés à trouver "chaussure à mon pied" (depuis les rangers de mon service militaire, hors mes Chursch's de ville, tour ce que j'essayais me "tuait les mollets" quelque soit le prix que j'y mettais) j'ai fini par accéder au nirvana avec des Nordica. Est-ce pour autant que les recommande ? NON (même si elles se sont avérées convenir aux personnes de mon entourage qui les ont essayé). Pourquoi ? Parce qu'intrigué par le phénomène, à l'occasion d'un salon j'ai rencontré le patron d'une excellente marque qui ne m'avait pas du tout convenu. Et par qui je me suis fait expliquer que chaque manufacturier recherche le "chaussant" optimal, entendez pouvant convenir au plus grand nombre de ses clients. Ainsi chacun a-t-il sa recette, qui peut... ne pas vous convenir du tout. Cela étant je vais essayer celles que vous recommandez qui ont sans doute l'inconvénient d'être bien moins légères que les miennes, mais l'avantage de pouvoir être entretenues, et ainsi rester imperméables (ce que le Gortex des miennes ne garanti qu'un... certain temps).
PS : grand bravo pour la philosophie et les réflexions à la parano mesurée que vous offrez sur votre site.

AIMEDIEU 10/12/2013 04:52

" Concernant la "parano mesurée" sachez que parfois, le genre humain étant ce qu'il est..." comme l'Histoire nous l'a tellement démontré, elle peut être largement justifiée.

Théo/ARTS 09/12/2013 10:31

Bonjour AIMEDIEU. Merci pour votre post sur le blog. Concernant votre remarque sur le conseil ou non d'achat de matériel spécifique je tiens à préciser que sur A.R.T.S. il n'y a jamais de CONSEIL D'ACHAT car, comme vous le dites si justement, ce qui va à l'un ne va pas forcément aux autres. L'attribution des étoiles et du logo "testé et approuvé" se fait sur la base de tests rigoureux et de longue durée mais en aucun cas les testeurs du site ne conseillent l'achat de produit. Merci encore de l'attention que vous portez aux articles du site. Concernant la "parano mesurée" sachez que parfois, le genre humain étant ce qu'il est, l'envie est grande de basculer vers un penchant plus sombre... la nature est là pour combler ce vide ! Bonne journée.

Haut de page