Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le feu par friction.

5 Décembre 2012, 12:09 feu par friction drille planchette stage de survie feu primitif

Le feu par friction.Le feu par friction.

Causa latet, vis est notissima « Si la cause est cachée, on ne peut méconnaître l'effet »

Théo / ARTS

Bonjour,

aujourd'hui il ne fait pas beau, il vient de pleuvoir et je me demandais comment faire du feu par friction par temps humide (archet, planchette et drille... comme M et Mme Neandertal, ma référence).

J'utilise une planchette en lierre bien sèche ( j'en garde toujours quelques-unes , précieusement, au fond de mon sac), une drille en noisetier, un archet du même bois tendu par un morceau de para-corde (ou un lacet de chaussure), pour la pommelle (ce qui sert à tenir la drille maintenue sans me brûler la main) j'utilise le trou prévu à cet effet dans le manche du ESEE 5 (voir photo) ou celui du Résilient (voir article).

Les trous dans les pommeau de certains couteaux permettent de maintenir une drille , ici le ESEE 5 et le Résilient.
Les trous dans les pommeau de certains couteaux permettent de maintenir une drille , ici le ESEE 5 et le Résilient.

Les trous dans les pommeau de certains couteaux permettent de maintenir une drille , ici le ESEE 5 et le Résilient.

La vidéo est quasi en temps réel (à peu près 5 minutes entre la création du premier trou jusqu'à l'allumage de la braise).

Le frottement de la drille (bois dur) contre le bois de la planchette (bois plus tendre) lors de la rotation dégage une température de 500°C environ au point de contact, ce qui permet d'allumer la sciure de bois qui est tombée dans l'encoche.

Vous devez donc d'abord remplir l'encoche de sciure en tournant régulièrement et sans forcer tant que votre encoche en V n'est pas pleine, ensuite seulement vous accélèrerez le mouvement pour atteindre la température d'ignition.

Pour allumer un feu (avec une vraie flamme), il faut, préalablement, prévoir un nid d'herbes fines et sèches ou de fibres d'écorce fines et aérées dans lequel vous disposerez la braise obtenue puis vous soufflerez (apport de comburant) afin d'enflammer votre combustible.

Mon matériel pour produire une braise par friction.
Mon matériel pour produire une braise par friction.
Mon matériel pour produire une braise par friction.

Mon matériel pour produire une braise par friction.

AVERTISSEMENT : soyons honnête, cette technique marche assez bien mais dans des conditions optimales. Si la situation est un tant soit peu dégradée (froid, engourdissement, fatigue, obscurité, pluie... ou un peu de tout cela !) la production d'un feu par friction sera très compliquée. En cas d'urgence la meilleure solution reste : BRIQUET + CHAMBRE A AIR (ou allume feu à base d'essence type allume barbecue). Quand le temps est au beau fixe et que tout va bien, alors la technique par friction permet (outre de faire du feu !) d'épater les copains ou les stagiaires !

Contribution d'un internaute passionné et expert en allumage primitif :

"En fait cela n'a pas besoin d'être un bois dur avec un bois tendre, cela fonctionne parfaitement avec une drille et une planchette du même bois. Ce qui facilite la technique, c'est un bois filandreux. Le lierre c'est le top. Le tilleul est aussi très bon et des fois je m'amuse avec des épicéas."

"Dans ta vidéo la braise est créée sur un morceau de cuir, puis il faut la transporter dans le nid. Pour se simplifier la vie, mettre une feuille en dessous de l'encoche, elle facilitera le transport. Encore mieux : si le nid est fort compact, mettre ce dernier en dessous, cela ira encore plus vite."

"Dans ta vidéo on voit ce qui se passe si la corde est fort tendue (je la tends très fort) Pour éviter cela, ne pas tenir son archet, mais la drille et bloquer l'arc."

Voir la vidéo

Martin Goblet

Découverte d'un matériau facilement inflammable : L'écorce de peuplier (arbre mort sur pied ou abattu).

commentaires

check here 08/08/2017 14:56

I like it :)

Nicolas 27/01/2016 20:39

Bonsoir,
Je souhaite avoir plus d'information pour la construction du nid. J'en trouve très peu sur internet. J'arrive bien à faire ma braise à l'archet, mais pour le nid, je trouve cela assez délicat d'en faire qui s'allume correctement.

Pouvez vous me donner les élèments qui permette d'en faire dans la nature, (à part l'herbe sèche et l'écorce de peuplier... )

J'ai aussi lu quelque part que l'on pouvait utilisé l'écorce interne de la plus part des arbres... (est ce juste ? faut t'il que l'arbre soit mort ? )

Merci d'avance
Nicolas

Angy 16/08/2016 09:54

Au creux du nid il te faut un "amadou" relayeur de la primo braise... L'amadou est un combustible à prise rapide et combustion lente... Le mieux est d'ajouter le duvet d'amadouvier battu afin de prolonger ta braise et d'allumer ton nid d'herbes sèches en soufflant doucement dessus...
Il faut souffler doucement car l'eau contenue dans l'air expirée peut tout simplement faire capoter l'action....
Ceci dit le hand drill est beaucoup rapide quand on prend la peine de s'entrainer si tu fais et prépare tout bien, en 1 minute tu as un feu.... Bye...

Didier76 01/01/2014 18:04

Grand classique que la maîtrise de cette technique - Je dois avouer que je me suis fatigué avec persévérance et passion comme beaucoup à faire mes armes avec ces bouts de bois pour apprendre à les maîtriser de façon régulière et devenir un de ces "maître du feu" (sourires) dont mes ancêtres plus primitifs pourraient être fier (re sourires).
Je dois confesser que passé cet apprentissage initiatique, j'ai laissé tombé cette pratique constatant simplement que j'étais barbé de bois gras, amadouvier, Firesteel, coton vaseliné, barre de magnésium, briquet à mèche et briquet tempête à gaz, pastilles d' alcool solidifié etc - Bref, une redondance de moyens divers qui m'ont toujours permis d'allumer mon feu même avec des conditions atmosphériques dégradées
Exit , le feux par friction....

Cdlt

Théo/ARTS 04/01/2014 11:13

Juste une précision, le trou dans le manche du ESEE 5 est de série, je ne l'ai pas fait moi-même.

Didier76 04/01/2014 10:32

Je m'en doute ! Cela fait partie de ce que je nomme "les fondamentaux" qu'il convient de savoir utiliser.Très astucieux l'évidement que tu as réalisé sur la plaquette de ton ESEE. Pour celui qui n'a pas envie de dégrader un chouïa sa plaquette de micarta, on peut efficacement recycler une vieille roue de roller comme paumelle et qui grâce à son roulement à bille facilitera un peu plus le job (friction paumelle/drille quasi nulle). Encore un gadget à trimballer en fond de sac me diras tu mais bon...!
Je note aussi que tu ne bandes pas ton archet pour tendre ta corde.
Cdlt

Théo/ARTS 01/01/2014 18:59

Soyons clair et honnête... cete technique ne m'a jamais servi en situation difficile à faire un feu. Je l'utilise à chaque stage pour apprendre la technique aux stagiaires mais simplement comme exercice ludique et informatif, jamais comme technique de survie pour allumer un feu en situation dégradée. Pour ces situations délicates, rien de mieux qu'une boite de pellicule 35 mm (ou oeuf surprise évidemment !) remplie de coton imbibé de WD40, d'un morceau de chambre à air (ça pue, c'est pas écolo, c'est pas primitif... mais ça fait le boulot !) et de quelques morceaux de bois gras un peu partout dans les sacs, les poches de vestes, des sacs zip... partout ! Je ne ferai jamais croire à personne que cette technique peut allumer un feu à coup sûr en situation réelle de survie, ce serait dangereux... mais c'est quand même fantastique de voir le sourire des stagiaires qui arrivent à créer leur braise avec leur deux morceaux de bois... cette technique arrive au moins à allumer... leurs yeux !

Haut de page