Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Remèdes naturels de survie

par Théo 4 Juin 2012, 09:10 survie remèdes remèdes naturels plantes argile argile verte

Remèdes naturels de survie

Medicus curat, natura sanat « Le médecin soigne, la nature guérit. »

Bonjour,

Aujourd'hui nous aborderons la question des remèdes naturels à emporter sur le terrain (ou à avoir chez soi).

Un remède de survie doit répondre à, au moins, trois exigences :

- Être puissamment efficace, et ce de façon constante.

- Pouvoir se transporter et se conserver facilement (plantes séchées, argile en caillou...)

- Être doté de la plus grande polyvalence de soin possible, c’est-à-dire apporter une solution à un maximum de problèmes de santé différents (une sorte de redondance du remède).

Le top 3 des remèdes naturels à avoir dans son sac :

En numéro 1 des remèdes de terrain, je placerais l'argile verte "en caillou" (voir photo).

Pourquoi ce choix ? Parce que l'argile apporte à elle seule une solution à la plupart des infections ou inflammations et remplace, sur le terrain, la plupart des antibiotiques.

Dans les situations d’urgence, il faut savoir avant tout gérer les infections internes, intestinales en particulier, ainsi que les plaies et brûlures.

L'argile verte résout également les inflammations musculaires, tendineuses et articulaires (qui peuvent facilement survenir après de longs efforts physiques), ainsi que les problèmes de peau (brûlures, démangeaisons, piqûres d'insectes ou de plantes...).

En interne, c'est le top des antipoisons, elle surpasse même en efficacité le charbon. Elle vous aide à lutter également contre la "turista", éliminant en une vingtaine de minutes les douleurs associées (placer un gros caillou d'argile dans de l'eau potable, remuer et attendre que l'argile se re-dépose au fond du récipient, boire alors la partie claire du liquide... à renouveler toutes les 2 ou 3 heures si les problèmes persistent).

Une propriété fondamentale de l'argile en situation de survie : elle nettoie l’eau souillée, inhibant non seulement les bactéries - à l’instar du chlore - mais également les virus et les toxines, seuls les polluants chimiques lui résistent.

Quant aux plaies souillées, quelques applications suffisent à les nettoyer et aident à la cicatrisation.

Pour les brûlures, l’argile est véritablement inégalable, elle parvient à reconstituer la peau intégralement lorsqu'elle est utilisée le plus tôt possible.

Pour un usage « survie en autonomie » prévoir plusieurs « cailloux » d’argile dans un sac congélation à zip à mélanger avec de l’eau (propre) afin de former des cataplasmes à appliquer sur les articulations douloureuses, les blessures et les contusions ou pour réaliser une solution buvable.

Remèdes naturels de survie

Le remède numéro 2 c'est l'aloé vera.

L'aloe vera, parfois surnommée « lys du désert » est reconnu pour ses nombreuses vertus curatives depuis des millénaires par les plus grandes civilisations à travers le monde.

Les brûlures causées au moment des explosions atomiques d'Hiroshima et de Nagasaki purent être soignées plus rapidement grâce à l'aloé. Dans de nombreux cas, elles ne laissèrent aucune marque ni cicatrice.
La N.A.S.A. américaine y recourt car l'aloé absorbe 90% de la toxicité de substances telles que : PVC, fibre de verre, vernis, peintures, radiations légères (issus d'appareils électroniques ménagers - télévision, etc...).

Facile à cultiver en pot chez soi, sa sève guérit, entre autres, les coups de soleil. C'est un remède souverain contre les brûlures, cicatrisant les plaies, les coupures, les écorchures et les blessures.

Couper une branche du cactus et appliquer le jus directement sur la brûlure ou sur la plaie, renouveler tant que la douleur persiste. Simple, efficace, naturel !

Inconvénient : difficile d’emporter la plante entière sur le terrain, pour un usage « survie en autonomie » privilégier un tube de gel 100 % aloé vera véritablement bio au fond du sac.

Enfin, pour les superstitieux, on dit que l'aloé porte chance. Il est très utilisé dans les rituels chamaniques en raison de son potentiel énergétique et parce qu'il est sensé purifier l'âme. On ne sait jamais !

Remèdes naturels de survie

Le remède numéro 3 c'est la sauge.

L’adage populaire dit « Qui a de la sauge dans son jardin, peut se passer du médecin ».

Ou bien encore

"Pourquoi faut-il que l'homme meure,
Puis qu'en son jardin à toute heure
Il a de la sauge planté?"

École de médecine de Salerne, célèbre au Moyen Âge.

Sur le terrain si vous avez une coupure qui saigne (pas une artère évidemment mais pour des blessures superficielles), mâcher un peu de sauge fraîche, faites en un cataplasme et appliquer celui-ci sur la blessure. La sauge contient de la vitamine K qui aide à la coagulation du sang.

Avant de partir en balade dans la nature, emballer des feuilles de sauges dans un sachet à zip, si vous ne vous en servez pas pour les blessures, le soir, au campement, la sauge agrémentera agréablement vos plats (pain à la sauge, riz, poisson…) ou votre tisane.

Je sais, la tisane vous fais plus penser à votre grand-mère qu’à « Man VS Wild »… oui mais voilà, le soir autour du feu, après une journée entière à marcher ou à pagayer vous serez plus que ravi de déguster une boisson chaude avec un peu de miel (parlez en aux stagiaires du niveau 2 et 3!), qui en plus de vous réconforter, vous apportera une nuit réparatrice (faites-vous un mélange sauge, camomille, tilleul, mélisse et verveine et buvez votre tisane à la santé de Bear Grills !).

Remèdes naturels de survie

Dans cette catégorie je rangerais aussi plusieurs plantes dont vous pouvez faire un mélange à emporter : La camomille contre les coups de froid, les rhinites ou le mal de gorge, la menthe digestive et rafraîchissante, le tilleul calmant avant de s'endormir et la mélisse qui régule l'influx nerveux et relaxe (idéal en condition de stress).

Toutes ces plantes sont cultivables, chez vous, dans des pots et sont relativement résistantes (nul besoin d'être un expert jardinier).

Remèdes naturels de survie
Remèdes naturels de survie
Remèdes naturels de survie

commentaires

right here 15/08/2017 11:19

I'm with you

eva 24/06/2015 21:12

En ce qui concerne la sauge, je voudrais vous en donner un usage supplémentaire : elle est très efficace en tisane pour les femmes en cas de douleurs liées aux règles.

Marc 15/11/2014 17:05

Le thym et le romarins sont deux plantes extraordinaires aux multiples propriétés et que l'on trouve à l'état sauvage presque partout.

Didier76 02/01/2014 23:34

Voila un domaine ou sorti de l'ortie, le plantain, le treffle, les aiguilles de pin et quelques champignons, je dois confesser une belle ignorance. Ceci dit, concomitance des attitudes (je suis actuellement plongé dans la rubrique "plantes" du livre du célébrissime John Wiseman "Aventure et survie") ce domaine de connaissance m’intéresse beaucoup.

Didier76 05/01/2014 19:50

Uniquement en état d'urgence signifie qu'il existe un risque en situation normale/ c'est un peu ..sec ! What's up Doc ?

Théo/ARTS 04/01/2014 22:46

Pour l'argile en caillou, une fois mélangée avec de l'eau elle dot être réservée à un usage externe, pour les usages internes seule l'argile en poudre très fine doit être ingérée (seule l'argile en poudre dites ultra ventilée ne contient pas d'éclats de mica et ne peut donc pas blesser le tube digestif).

Théo/ARTS 04/01/2014 22:44

Vous pouvez en effet puiser de l'eau dans une rivière ou un ruisseau (pas d'eau stagnante de préférence);, dans un récipient en plastique ou en bois (pas en métal) vous laisser cette eau puisée avec une grosse cuillerée à café d'argile en poudre que vous laisser décanter une demi-journée (au moins 4 heures) puis filtrer avec un filtre à café et boire la solution obtenue... attention c'est en cas d'urgence seulement.

Didier76 04/01/2014 18:01

lorsque vous écrivez "..elle nettoie l’eau souillée, inhibant non seulement les bactéries ..." doit- je comprendre que lors du prélèvement de l'eau dans un ruisseau on met de l'argile dans le filtre papier ou autre pour filtrer l'eau dans la gourde ? Je visualise assez mal votre manipulation !
Cdlt

Didier76 04/01/2014 17:54

Apprendre ce que l'on peut faire et avantageusement bénéficier de ce que la nature nous apporte gracieusement est une véritable plus value et je suis certain que c'est un volant de connaissances que l'on doit très correctement appréhender.
Les propriétés de l'argile sont celles qui me surprennent le plus. Pourquoi, je ne sais pas trop, sans doute parce que je ne m'attendais pas a la trouver ici ? ce qui est certain c'est que je vais essayé de me trouver cela ( en cailloux) et tester. Il en ira également de même pour le gel bio d'Aloa Vera.
Cdlt

Théo/ARTS 03/01/2014 08:22

C'est un vaste domaine que les plantes, mais pour un usage spécifique survie je pense qu'il est bon de ne pas trop accumuler d'exemples car le jour venu, dans le besoin et l'urgence notre cerveau ne sera certainement pas capable de se rappeler toutes les variétés. Il vaut mieux connaître (et reconnaître) trois plantes automatiquement... mais qui peut blâmer quelqu'un de se documenter (je fais pareil en fait et dans le même ouvrage de surcroit !)

Haut de page